Change language

Thank you for supporting glass!

The registration procedure has been completed. From now we will keep you updated with all Friends of Glass activities and achievements.

I believe that glass is good for me, for my family, and for the environment.

Click on one of the icons to join us:

Join by E-mail

I'd like to be kept informed with Friends of Glass news and updates

(You can unsubscribe at any time.)

By joining Friends of Glass, you accept our Terms and conditions

Thanks for your subscription!
Your'e almost there!

We've sent an email to your address. Please confirm this subscription by clicking on the link in the e-mail. Only one more step to go!

Sorry, but your e-mail address already exist!

Please check out your e-mail account if you already received a confirm mail for subscribing Friends of Glass.

Des conteneurs à verre communicants !

Pour stimuler la collecte de verre par apport volontaire, des collectivités territoriales ont trouvé la bonne idée : « débanaliser » les conteneurs à verre et en faire le support d’une communication offensive et attractive. Simple et efficace !

Expliquer pour donner envie de trier plus et mieux

Pendant longtemps, le conteneur à verre était vu et conçu uniquement comme un équipement fonctionnel. Mais depuis deux ans, une nouvelle génération de conteneurs a fait son apparition sur les trottoirs de nos villes. Porteur de messages pédagogiques, relais d’une campagne de promotion du tri portée par la collectivité, il devient un vrai media et s’adresse directement aux usagers.

Esthétique le tri ? Mais oui !
Non seulement ces nouveaux conteneurs « parlent » de tri, mais en plus ils sont beaux ! Le décor urbain s’embellit et se sophistique, le conteneur aussi. Les élus qui portent ces démarches ont compris qu’un point de collecte attirant, c’est un « plus » dans le dispositif.

Une valorisation réussie du geste verre

Des conteneurs colorés, des emplacements bien choisis et faciles à entretenir : la recette est simple et valorise instantanément la démarche des trieurs.

Dans les trois exemples présentés, l’installation de ces conteneurs communicants s’est accompagnée d’une augmentation des points de collecte : densifier le parc pour faciliter le quotidien des usagers est une des clés de la réussite.
« C’est un des axes majeurs du plan d’actions ambitieux du recyclage du verre mené qu’Eco-Emballages a engagé en concertation avec notre Fédération, et en lien avec les élus locaux et leurs services techniques » explique Jacques Bordat, président de la Fédération des Industries du Verre.

L’apport volontaire est largement prépondérant sur tout le territoire (83 % de la collecte en 2013) et coûte en moyenne 2,5 fois moins cher que la collecte en porte à porte.

Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien (CAPA)

Afin de poursuivre la dynamique engagée depuis plusieurs année et inciter toujours plus la population à adopter le réflexe du tri, la CAPA a mené une réflexion sur ses nouvelles bornes de tri qui arborent un look revu et corrigé. Déployées depuis le mois d’avril 2013, dans les 10 communes du territoire, elles sont devenues un nouvel élément du décor urbain. La CAPA a opté pour des bornes colorées, attractives mais surtout pédagogiques. Chaque borne intègre un guide du tri complet pour éviter les erreurs de tri.
Corse

Depuis leur déploiement, les performances de tri sont améliorées par rapport aux anciennes bornes.

Communauté de communes Axe Sud en Haute-Garonne

Une bouffée d’air frais dans les récup’verre choisis par les communes de Frouzins, Lamasquère, Roques-sur-Garonne et Seysses.
Décorés sur leurs 4 faces pour mieux s’intégrer et porter des messages pratiques, ils ont été créés sur mesure pour inclure une trappe qui permet de trier les bouchons et capsules.

conteneur Haute Garonne

Montpellier Agglomération

Une campagne de communication 2013 où les enfants montrent la bonne direction à leurs parents : « Il faut vous le dire comment ? » On peut apprendre à trier à tout âge ! Un dispositif d’information complet a été déployé et les 1 250 colonnes à verre et à papier sont remplacées entre 2013 et 2015 sur les 31 communes de l’agglomération avec, en milieu urbain, un objectif de densification permettant que chaque habitant soit à moins de 150 mètres d’un point de collecte du verre.

conteneur Montpellier